SAUVEGARDE du PATRIMOINE CULTUREL, SOCIAL, ARCHITECTURAL des MAISONS EN BOIS

A Haïti, la situation n'est pas très positive, en effet les Haïtiens font face à un manque de ressource qui engendre donc constamment le besoin d'importer le marchandises dont le coût est bien souvent beaucoup trop élevé par rapport aux moyens des Haïtiens. Le manque de ressources entraine également un chômage élevé puisqu'ils n'ont pas les ressources pour produire eux-mêmes.

Nous nous sommes questionnés afin de trouver une solution pour remédier à cette situation c'est-à-dire à cette importation constante, ce chômage,... La solution de mettre en place un atelier de production local, nous a paru la plus judicieuse.

Nous avons d'ors et déjà investit dans des moyens de production pour la menuiserie. Nous avons également étudié les ressources du marché local afin de pouvoir obtenir le meilleur rapport qualité-prix des matériaux, en évitant de participer à la déforestation. De ce fait, nous voulons créer des modèles uniques designer sur les bois disponibles, afin de répondre au maximum aux attentes du public haïtien que ce soit au niveau de l'utilité du produit ou bien même au niveau esthétique de celui-ci

Le but étant de pouvoir créer une structure locale de production ainsi qu'un produit de qualité, qui seront tous deux durables dans le temps. Mais aussi de pouvoir proposer ces meubles construits grâce au savoir-faire manuel haïtien à des prix démocratiques, c'est-à-dire de rendre ces produits accessibles au plus grand nombre, à toutes les classes sociales, par son prix abordable pour tous.

Cette solution propose une aide aux Haïtiens afin de diminuer le chômage avec la création d'emplois locaux, de promouvoir le savoir-faire manuel des Haïtiens, de permettre aux habitants de pouvoir avoir des meubles de qualité à des prix abordables puisque non importés,...

Cette action viendra compléter l'action de formation aux métiers du bois qui est déjà en place à Haïti.

Vous pouvez télécharger cette courte description :

Files:
Date 2017-09-14
File Size 41.65 KB
Download 63

Formation, apprentissage aux techniques de base du métier de charpentier

Objectif : Enseigner les bases du métier de charpentier

Description :

Ce projet aborde une approche intégrée au développement professionnel, en particulier l’apprentissage des bases d’un métier du bois, le métier de charpentier. Nous avons constaté qu’une majeure partie de jeunes vivant dans les camps et ayant cessé leurs études portaient un regard intéressé, curieux et avide de savoir lorsque vous pratiquez une activité manuelle et qui plus est, avec des outils.

Avec le soutien financier de nos partenaires en France (Crédit Agricole, SAS La Tuile de Bois), nous avons pu inclure dans le projet de la construction de l’hôpital Drouillard Sarthe, des heures de formations se portant sur la sécurité de chantier, les techniques de charpentier et l’organisation d’un poste de travail. Ainsi, à l’issue du projet de cet hôpital, 63 haïtiens ont pu bénéficier entièrement d'un minimum de 170 heures de formations pour les derniers arrivants et 210 heures de formation pour les premiers.

Avec fiches techniques (traduits en créoles) et outils, nos charpentiers aux nombres de neuf dont quatre compagnons du tour de France ont pu transmettre leurs savoirs et connaissances à leur groupe (un charpentier pour environ dix ouvriers). Un diplôme mentionnant, les bases du métier ainsi que les heures effectuées ont été délivrés à ces 63 personnes, attestant un suivi de formation régulier aux bases du métier de charpentier. Aujourd'hui, nous avons une fierté particulière de suivre un groupe de cinq personnes ayant participé à cette formation, ayant constitué une équipe de travail autonome et compétente. Ils en sont à leur deuxième contrat de construction chez des particuliers.

Nous avons essayé de mettre en place une formation sur un logiciel de dessin CAO/DAO en partenariat avec les équipes de SEMA, nous avons dû abandonner après le vol de notre matériel informatique que nous n’avons pu renouveler.